La place des anges gardiens dans la vie de Marie-Catherine

La place des anges gardiens dans la vie de Marie-Catherine

La place des anges gardiens dans la vie de Marie-Catherine

Marie-Catherine de Saint-Augustin vit en profonde communion avec le ciel et ses occupants, dont les anges ne sont pas en reste. En effet, outre les archanges Michel, Gabriel et Raphaël auxquels elle voue un respect particulier, elle donne aussi toute son importance à son ange gardien, ou même à SES anges gardiens, car elle confie qu’il lui en a été donné un second durant quelques années[1].

Un passage de son journal nous montre le lien qu’elle entretenait avec son ange gardien. Alors qu’elle priait devant le Saint-Sacrement, elle dit :

« Je remerciai particulièrement mon bon Ange Gardien, de l'honneur qu'il avait rendu à la divine Majesté au commencement de sa création, d'avoir rendu hommage à l'Homme-Dieu, & de ce qu'ensuite il avait toujours obéi à ses ordres; de ce qu'il prenait tant de soin de faire profiter le Sang du Fils de Dieu dans son âme. Je souhaitais pouvoir lui en augmenter de la gloire, pour lui témoigner combien je me sentais obligée de la part qu'il prenait à la mort de son bon Maître. »

 

[1] Paul RAGUENEAU, La Vie de Mère Catherine de Saint-Augustin, 1671. p. 131


Voir toutes les nouvelles