Vision de l’Assomption de la Vierge Marie

Vision de l’Assomption de la Vierge Marie

Vision de l’Assomption de la Vierge Marie

À l’occasion de la fête de l’Assomption, voici dans son intégralité la description d’une vision qu’eût Marie-Catherine de Saint-Augustin sur la gloire de l’Assomption de la Sainte Vierge.

 

« Le 15 août 1665, jour de l’Assomption, environ une heure après minuit, il me sembla sentir la présence du Père de Brébeuf, qui me dit de regarder, que c’était l’heure du triomphe de la sainte Vierge. Il ajouta qu’elle était morte un vendredi, immédiatement après avoir reçu la sainte communion, et que sa mort avait été par un excès d’amour ; que trois jours après elle était ressuscitée et montée au Ciel en corps et en âme, et que c’était à la même heure. Alors il me sembla voir la sainte Vierge qui s’élevait en haut avec une grande majesté, accompagnée d’un nombre innombrable d’anges et de bienheureux qui faisaient tout retentir l’air de leurs chants : ils se servaient de versets et d’antiennes que l’on dit en cette fête, y ajoutant plusieurs alléluias. Je fus si transportée de joie, que sans considérer ce que je faisais, je me mêlai à toute cette bande céleste et poussai du cœur et de la voix les mêmes airs. Cela dura fort peu, mais depuis que j’eus perdu cette vue, mon esprit resta tellement attaché à la sainte Vierge et abimé dans ses grandeurs, que depuis une heure jusqu’à quatre, il me sembla que ce temps n’avait duré qu’un moment. » (Ragueneau, p. 89) 


Voir toutes les nouvelles